Archive for the ‘ Revue de Presse ’ Category

Quelques Articles à Lire

Quand on parle de l’Antre et que l’on s’en aperçoit, il est normal de le signaler. Je vous invite à suivre ces liens amicaux :

http://www.merveilleuxscientifique.fr/litterature-fantastique-et-autres-curiosit%C3%A9s-litteraires/thievicz-francis-le-miroir-noir-et-autres-curiosit%C3%A9s/

 

http://cecile.ch-baudry.com/2011/08/29/deux-livres-darnould-galopin/

De la critique Hystérique… Allez voir, ça fait pas peur !

http://www.delacritiquehysterique.com/l-isola-d-alda-teodorani

Interview de Patriyck FICINI

A lire sur le lien qui suit une interview de Patryck Ficini le traducteur de l’Isola d’ Alda Téodorani.

http://www.sinart.asso.fr/index.php?id_cat=16&id=8

Cela vous donnera l’envie de relire cette novella! (si vous ne l’avez pas encore lu, qu’attendez-vous ?)

Un petit article dans la revue Art Côte d’Azur sur les Haîkus d’Arnaud Duterque et sur lui même !

Un chemin à suivre donc :

 http://www.artcotedazur.fr/arnaud-duterque-un-dernier-haiku-pour-la-route,5414.html

Une critique de Claire ANNOVAZZI pour le site Sueur Froide.

Un chemin à suivre :

 http://www.sueursfroides.fr/critique/l-isola-2340

Haikus – Nice Matin

SF MAG sept. 2011

L’Isola

Alda Téodorani

Je suis très heureux de voir Alda Téodonari de nouveau publiée en France!

Ce petit bijou délicieusement macabre et transgressif est publié aux Editions de l’Antre.

Un tout petit livre dont la lecture m’a fasciné.

En un court récit, Alda nous fait entrevoir tant de choses : l’amour, la haine, la vie, la mort, la chair, le sexe, la relation, la solitude.

Alda Téodorani est la reine de l’horreur italienne.

Elle mérite d’être connue ici. Je remercie les Editions de l’Antre d’y contribuer.

Comme dit le maestro Dario Argento : « Ses écrits ressemblent à mes cauchemars les plus profonds. »

Un petit livre à lire absolument.

A quand un éditeur qui reprendra la traduction de Belve publié par les éditions Naturellement en 2002 ?

Alain PELOSATO

Dans la revue Le Rocambole n°54 ne loupez pas la recension de Jacques BAUDOU sur L’Homme au Complet Gris.

 

Extrait :

 L’Homme au complet gris que rééditent aujourd’hui les éditions de l’Antre parut originellement en 1912 chez Tallandier dans la collection « Les Romans mystérieux » qui fut la première grande collection policière de l’édition française. Deux ans auparavant, Arnould Galopin avait déjà fait paraître dans la même collection un autre roman policier, La Ténébreuse affaire de Green Park à laquelle il est fait plusieurs fois allusion dans ce deuxième récit qui appartient à la veine des pastiches holmésiens.

[…]

A lire la suite dans le numéro 54 de la Revue à commander sur leur site :  http://www.fictionbis.com/rocambole